Il est un moment où sonne l'heure du bilan, ce moment où raisonne la conclusion de ces choix que l'on a entreprit, ce miroir qui se pose devant nous... Ce moment sonne pour moi ce soir....
Il est ce moment où en garde en nous ce sentiment de doute face à ce que l'on a fait, ces choix multiples pour lesquels on a prit des décisions spontanées, qui sur le moment avait un sens (où du moins on tente de se convaincre qu'il en avait un) et puis fatalement le trop plein vous remplit d'émotions que vous avez enfouit en vous depuis quelques temps en simulant que vous pouviez tout gérer d'une main de maître... et vous craquez.........



Vous vous en voulez de craquer, comme si vous aviez loupé le coche, vous vous en voulez de suragir ou donner trop d'importance à ces détails qui semblent si insignifiants, vous vous en voulez d'avoir nourrit en vous ce doute qui raisonne comme finalement une colère de trop pleins....
6,5j/ 7j à encaisser les aléas à droite,
6,5j/7j à porter à bout de bras les obligations à gauche,
6,5j/7j à s'investir, à croire en ces décisions prises et mûrement réfléchies,
6,5j/7j à se consoler parfois avec ces quelques mots "c'est une concession, un investissement sur le futur, je peux le faire, je sais le faire et je dois le faire"
6,5j/7j de travail non stop depuis 4 mois......... c'est pas rien quand on y regarde bien
....................... et puis si aujourd'hui on craque, ne serait-ce pas un droit, un droit d'être humaine car wonder woman est un mythe non ????
Si je devais finalement faire le bilan de ces 4 derniers mois, je tire une fierté d'avoir jonglé entre les uns et les autres en m'investissant à 200% dans tout ce que j'ai entrepris même si ce soir le temps des larmes se posent sur mes maux...... Il n'est pas d'heure pour se remettre en question, il n'est pas de moment idéal pour analyser ses actes, il n'est pas de remèdes magiques pour soigner la fatigue psychologique de nos investissements......
Alors aujourd'hui je me donne le droit de craquer, de pleurer un bon coup, sur cette fatigue présente, omniprésente, sur ce trop plein d'émotions encaissées et stagnées au plus profond de moi...
On a le droit de craquer, de se sentir faible, de croire qu'on est nulle, de se dire "pt¨¨n de m**de, de croire que tout est faillible, que l'imprefection n'existe pas car nous en sommes la preuve....
On a le droit de tomber et aujourd'hui, demain et après demain je serais probablement encore au fond du trou........... et puis dans quelques jours je me relèverais en me disant "et me¨ë, on a rien sans rien et je suis la seule à me construire mon futur......... 6,5j/7j à vouloir se faire passer pour une wonder woman que je ne suis pas, il fallait bien que 0,5j/7j je réalise que je suis humaine et que j'ai le droit de tomber, de pleurer ma fatigue car c'est dans mes imperfections que je construis mes rêves et mes idéaux....
Alors je vous laisse, avec mes mouchoirs et mes larmes en trop pleins et reviendrais dans quelques jours parce que en y regardant bien "je crains dégun, non ???" #MadeInMarseille
Si je devais vous donner un conseil : tombez, tombez......... pleurez, doutez, et lentement mais sûrement, relevez vous, prête à affronter les nouvelles étapes de votre vie et vous aurez construit petit à petit le mur de votre fierté....







Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer